Cinquanta cinc sonets de Shakespeare

Cinquante-cinq sonnets
2018
978-2-917111-49-9
12.00€
Statut: 
Publié

La traduction en occitan de 55 sonnets originaux de l'auteur anglais William Shakespeare, réalisée par Jean-Claude Forêt (tout en voyageant en Australie). Traduction française de François-Victor Hugo.

Les Sonnets sont sans doute l'oeuvre de Shakespeare la plus commentée. Les sonnets posent nombre d'énigmes, comme si le mystère était une partie intégrante du génie de l'auteur. Pendant que ses contemporains anglais pétrarquisaient sur ce modèle formel, Shakespeare introduit sur le fond une autre rupture avec la tradition petrarquiste, cette fois. Pétrarque chante, à la suite du trobar, l'amour idéalisé pour une femme idéalisée, Laure. Shakespeare chante deux amours. Les sonnets 1 à 126 célèbrent un homme, the Fair Youth, le Beau Jeune Homme ou Jeune Blond, pour lequel le poète semble éprouver un amour au moins spirituel et dont il chante sans cessé la grâce et la beauté, d'une façon qui paraît supposer une intimité très étroite. Les sonnets 127 à 152 s'adressent à une femme, the Dark Lady, la Dame Brune, pour exprimer dans un style souvent réaliste un amour ouvertement sensuel. Mais les Sonnets de Shakespeare nous interrogent surtout sur ce qu'est la poésie et plus encore sur ce qu'est le poète.