Nouvelle parution (courant 2018)

Image: 
Li piado dóu matin, Estelle Ceccarini

Li piado dóu matin, de Estelle Ceccarini

Illustrations de Ludovic Lacovo, Préface de Philippe Gardy


Les traces du matin
Si écrire, c’est aussi, et sans doute d’abord, découvrir (ou redécouvrir) une langue, en tout cas une parole, cette expérience, à la fois rare et quotidienne, ne laisse rien, ou presque rien, dans l’état où on l’avait trouvé. Les choses, les êtres et le monde tout entier en ressortent bouleversés. Et les mots d’avant, passés au tamis si redoutable des jours et des nuits, en deviennent différents, plus lumineux, plus sombres aussi parfois.
Philippe Gardy